My Inspiration

Alexia Fachon - une expérience pure!

 

Alexia Fachon, créatrice de Pure Experience (des voyages de yoga à thème dans les lieux unique!), professeurs de yoga, maman de deux filles, lover of life!

Alexia on vous a posé quelques question entre deux avec ton bébé qui a à peine quelques semaines.....namaste

Comment tu as découvert le yoga?

Par hasard (le hasard ?) à 28 ans, j’habitais Paris, j’ai fait un cours d’essai à l’école de yoga Sivananda (qui était à l’époque bd Sébastopol) et à partir de là j’y suis allé une à quatre fois par semaine pour suivre cet enseignement traditionnel du yoga… qui me faisait un bien fou et qui assouvissait cette soif aussi de connaître les liens entre le corps et l’esprit, la nourriture saine, la méditation. J’étais très curieuse face à cette connaissance ancestrale qu’est le yoga… j’adorais la bibliothèque cosy de cette école, les soupes ayurvédiques qui étaient servies après les cours et le fond sonore de mantras indiens… un vrai bain exotique attirant et régénérant.

Qu’est-ce qui a été le déclic pour toi de tout changer dans ta vie pour une direction yogique ?

Un voyage en Inde du sud… je viens d’avoir 30 ans, je devais partir 20 jours, j’y suis resté 3 mois. Après 15 jours où j’ai baroudé avec une amie dans le sud de ce pays envoûtant rempli d’énergie de vie, de joie, de musique - partout au Kerala vous entendez dans les rues et les champs les mantras joyeux traditionnels tel que la Gayatri– je décide de visiter seule l’ashram de mon école de yoga Sivananda… C’est après quelques jours de vie au rythme de l’ashram : 2 h de méditation à l’aube, suivies de la pratique du yoga postural (asanas), du karma yoga (travail désintéressé) d’un régime alimentaire végétarien plein de couleurs et de saveurs (2 repas par jour) et de l’étude des textes sacrés avec un swamiji… que je me retrouve, après un cours de yoga, en expansion de conscience en devenant la fleur que je regarde, la personne avec qui je parle, le bruit de l’oiseau qui chante… un état que j’ai appelé « orgasmique » depuis pour définir au mieux ce bien être fantastique qui a duré toute une journée ! Je rentre à Paris différente, je quitte mon poste de directrice d’agence de voyages événementiels et remplie d’entrain, de joie de vivre, d’amour de tout ce qui est. Je m’installe dans un château près de Paris pour mieux vivre ce chemin intérieur. J’organise alors des réceptions de mariages, d’anniversaires et des séminaires et ateliers autour du mieux-être. Aujourd’hui encore je remercie ce cadeau que l’Inde m’a offert. Deux mois après ce voyage, il m’a été donné de vivre, toujours après un cours de yoga boulevard Sébastopol, une perception direct de Swami Sivananda dans toute sa lumière qui m’interpelle télépathiquement. Cette vision de Swamiji me parle et me dit « tu fais partie de la famille du yoga ». J’ai mis un an à digérer « cet appel du guru » … et je repars l’année suivante en Inde pour suivre l’enseignement de professeur de yoga Sivananda.

Le yoga t’apporte quoi ?

A la fois tout et rien… Tout car c’est un outil extraordinaire d’équilibre de vie qui harmonise et aligne le corps, l’esprit et l’âme et rien car je ne souhaite pas être dépendante de cette pratique. Il y a une multitude d’autres voies qui mènent à la conscience pure dès lors qu’elles nous interpellent dans notre âme et conscience… Mes leitmotivs : aucune dépendance, aucune attente, être simplement dans la fluidité de ce que la vie apporte. Et continuer à nettoyer tous les voiles qui cachent cette réalité que l’Univers et le Soi ne font qu’un.

Tu ne t’intéresses pas qu’au yoga, quelles sont les autres pratiques qui t’attirent professionnellement et personnellement parlant?

J’ai pas mal expérimenté et continue à explorer l’inconscient et les états de consciences modifiées par des techniques dîtes de développement personnel. La kinésiologie, l’holoenergie-Dr Laskow, l’EMDR, la sophrologie, l’hypnose… toutes ces thérapies dites « brèves » sont plus que valables, elles sont capables de gommer littéralement toutes les blessures qui nous séparent de notre essence véritable. Je suis thérapeute en holoénergie, formée par le Docteur américain Léonard Laskow qui a écrit « Guérir par l’amour » et dernièrement « Par Don d’amour » aux éditions Jouvence. Léonard Laskow m’a apporté sur un plateau d’argent, quatre mois après mon « training » de prof de yoga, les outils pour revenir à cette conscience du Tout vécue en Inde lors de mon premier voyage. Il m’a formée et je propose depuis ses processus qui reconnectent au champ transpersonnel (au Soi) pour se guérir et mieux se connaître. Je suis aussi bluffée par les effets très bénéfiques du touché et pratique le massage que j’ai appris en Inde (ayurvédique) et en Angletere (thaï yoga) pour développer ce que j’ai appelé le « massage holistique » qui libère profondément l’être de ses ruminements mentaux et ramène le système nerveux parasympathique (celui du bien-être) en prédominance, effets identiques aux techniques du Dr Laskow que j’incorpore dans ma conscience quand je masse. Ce massage à la fois doux et puissant du corps libère les hormones du bonheur (sérotonine et dopamine) et permet une reconnexion entre l’essence de la personne (son âme) et sa matière (son corps). Après cette expérience vécue en Inde je suis persuadée que l’homme n’est pas fait pour souffrir… la souffrance est une étape sur le chemin de l’éveil, c’est l’homme qui se fait souffrir lui-même. Il peut donc à l’inverse créer cet état de conscience et d’alignement au Tout de façon naturelle. Il célèbre alors la Vie plutôt que de la subir.

Pure Expérience c’est quoi ?

C’est tout ça ! C’est offrir les outils propres à chacun pour se relier à la joie de vivre, d’aimer, d’être et vivre cette pure expérience de connection au Tout qui ne se définit pas, qui ne se cherche pas, qui se vit tout simplement…

Comment est né ce projet de Pure Expérience?

Après avoir toujours organisé des séjours et événements yoga et mieux-être depuis que je suis devenue professeur de yoga. Il y a trois, j’ai voulu fédéré cet élan en créant une communauté sous forme d’association à but non lucratif (loi 1901). Lilian Durey et Camille Pelloux inspirent beaucoup cette association en tant que co-fondateurs et c’est un bonheur de travailler dans des conditions si harmonieuses et pleines de bienveillance dans nos relations.

Tu espères quoi de cette belle association dans les prochaines quelques années ?

Que ce rêve qui devient réalité continue à déployer ses ailes, que la communauté s’agrandisse, que l’association empreinte de l’expérience personnelle de ses fondateurs et collaborateurs, continue à bien s’ancrer dans la matière pour inspirer de plus en plus de monde vers l’harmonie. La vie est une alchimie constante d’essence et de matière…

Pourquoi penses-tu que le mariage entre la nourriture, le yoga et les activités sportives est si important à nourrir et si populaires de nos jours?

Je dirais que ce mariage est réussi s’ il est accompagné de la quête du « sens de la vie ». Cet engouement n’a rien à voir avec une mode. Vivre avec une nourriture saine, respectueuse de l’environnement, entretenir un corps en pleine santé est loin de la mouvance des années 80/90 ou il fallait être « beau, riche et en bonne santé ». Aujourd’hui ce phénomène s’est modifié vers un besoin de recharger non seulement les batteries du corps, mais aussi celles de l’être profond. Et ce retour vers soi s’amplifie au fil des ans et traduit, j’en suis convaincue, un vrai besoin. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, une part importante des personnes qui effectuent nos retraites ne pratiquent pas le yoga, ni même les thérapies cognitives ou de mieux être proposées avant de venir. Le besoin qu’elles expriment est de se ressourcer intérieurement. « Retirez-vous en vous-même, vous y trouverez votre bien », disait Epictète. Ce besoin de resourcement se fait d’autant plus sentir que, dans nos conditions de vie actuelles, « l’extérieur » nous accapare.

Constamment sollicité par notre famille, nos amis, notre vie sociale, notre boulot, combien de temps consacrons-nous à nous retrouver seul avec nous-même ?

Comme le dit le philosophe Frédéric Lenoir « ce temps de ressourcement quotidien est aussi nécessaire à notre esprit que manger, dormir ou respirer l’est à notre corps. Pourquoi ? Parce que notre esprit a besoin d’espace. Trop enserré dans les pensées et les soucis, soumis à une multitude de stimulations extérieures, il étouffe. Du coup, nous perdons en lucidité, en discernement, en calme intérieur. Nous devenons facilement la proie de nos émotions : un rien nous énerve, nous subissons angoisses et peurs, nous sommes agités. » Pure Experience propose un véritable sas de quiétude, de bienveillance, de bonheur dans nos vies très remplies.

2017 promet quoi pour toi ?

Pour 2017, après deux ans d’exercice, Pure va mettre en place trois fois plus de séjours et de surprises sur la partie évènementielle pour faire plaisir à ses adhérents. D’autre part, Pure élargit son équipe de prestataires : profs de yoga, thérapeutes, cuisiniers… répondant à notre philosophie. La devise du board de Pure Experience est « être au service » dans le sens noble et spirituel du terme… alors exit les taux de rentabilité et de croissance ou les stratégies pour suivre les modes et surfer sur la vague… nous sommes avant tout authentiques dans ce que nous proposons. Alors nous visualisons de belles choses pour l‘avenir, nous ne sommes pas pressés, nous faisons raisonner chaque projet dans nos cœurs et les concrétisons en toute confiance. C’est notre recette pour que cela fonctionne et que nos séjours et évènements vibrent ! J’utilise beaucoup la méditation et les protocoles de visualisations créatrices (que j’offre à mes clients en tant que thérapeute) dans l’organisation et l’évolution de Pure Experience. Ces méditations « guidées » permettent de créer tout ce que tu souhaites profondément dans ton cœur sans nuire à quiconque, au profit du meilleur de chacun et de la planète… what else ?! Ce ne sont pas des formules magiques « new age » c’est une autre façon de penser et d’envisager de vivre… A ce niveau, Leonard Laskow m’a offert avec son art de « Guérir par l’Amour » une véritable initiation. Une retraite avec lui sera d’ailleurs programmée sur l’été 2017 pour nos adhérents.

Tu viens d’être maman pour la deuxième fois – une petite fille – comment gères tu ta pratique de yoga et ta vie de working mum avec ta vie de maman ?

Ma grande fille à 9 ans et ma deuxième pas encore 2 mois… ce sont mes priorités, mes rayons de soleils, elles passent avant tout… J’ai vécu le stress et la frénésie du « tout, tout de suite » avec ma vie de « working girl » parisienne il y a plus de 10 ans. Aujourd’hui je laisse mon répondeur répondre au téléphone et les emails peuvent rester parfois sans réponses plusieurs jours. Notre service résa est assez bien organisé pour que les adhérents aient une réponse sous 48h. En fait le mot d’ordre c’est l’organisation. Je pratique tous les jours la méditation et ou les asanas. Mais les neufs mois de grossesse ou j’ai vécu pour la deuxième fois des problèmes de reflux gastriques constants et le manque de sommeil aujourd’hui (j’alète mon bébé) me font prendre conscience d’un autre chemin que celui du bien-être… un chemin plus difficile : celui de l’effacement devant l’adversité, du lâcher prise… je répète souvent « all is for the best » c’est comme un mantra ! Je suis plus du tout working quoi que ce soit… j’aspire à vivre en toute simplicité… et ça reste parfois un peu compliqué !

Qui sont tes héros est pourquoi?

Difficile de répondre à cette question… j’apprécie de nombreuses personnes connues ou inconnues mais je ne porte personne aux nues…sauf peut être les êtres éveillés, qui sont assez rares. Je pense à certains êtres discrets dans les ashrams, monastères ou hôpitaux ou encore ces grands-mères qui viennent chercher leurs petits enfants à la sortie des écoles de campagne, où cette élève de yoga qui aide les plus démunis où encore ces chefs d’entreprise qui font tout pour que leurs salariés s’éclatent au travail… ces personnes ne font pas parler d’elles, mais elles remplissent les cœurs par leurs regards profonds et leurs sourires remplis de bienveillance. Sinon petite j’adorais Tintin car il voyageait partout. La sorcière bien-aimée qui du bout de son nez transformait tout en plus beau plus doux plus rigolo. J’adorais aussi Saint François d’assise qui parlait aux animaux.

Quand tu voyages quels sont les choses que tu amènes systématiquement avec toi ?

« No attachment »… surtout quand tu es passé chez Shiva Rea, tu as même plus besoin de tapis de yoga ! euh sinon : juste ma brosse à dent et ma crème hydratante… Me souviens d’un stage en Angletterre de « body talk » où l’enseignante nous avait appris à se réhydrater en EFT au point de ne plus avoir besoin de crème du visage… cela n’a pas marché avec moi !

Quels seront tes mots de sagesse ou d’inspiration pour tous ceux qui cherchent à se faire du bien dans leur quotidien?

La question du « sens de la vie ». Tout s’effondre autour de nous : l’écosystème de la planète, l’économie, les grands systèmes religieux, les idéologies politiques… alors chacun d’entre nous doit être renvoyé à lui-même et doit s’interroger sur ce qui fait vraiment sens pour lui. C’est sans doute l’une des raisons du succès du développement personnel, du « prendre soin de soi », du yoga et de la spiritualité. L’homme est appelé à effectuer un travail sur lui, à opérer une transformation de son être. De celle-ci, il a l’entière responsabilité. Comme l’a si bien dit et mis en pratique Gandhi : « soyez le changement que vous voulez voir dans la monde ! » et opérer ce changement en soi et autour de soi est une véritable source de joie…

Peux-tu donner quelques titres de livres qui ont inspirés ton chemin ?

Siddhârta d'Hermann Hesse ; La voie directe de Ramana Maharshi et Swâmi Muktânanda ; Autobiographie d’un Yogi de Yogananda ; La Puissance de la pensée de Swami Sivananda ; Puissances de la pensée d’Omraam Mikhaël Aïvanhov ; La prophétie des Andes de James redfield ; Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle ; les deux livres du Dr Laskow : Guérir par l’amour, Par don d’Amour ; L’Oracle de la Luna de Frederic Lenoir ; La Visualisation Créatrice de Shakti Gawain ; La voie du tarot d’Alexandro Jodorowsky ;J’ai mal à mes ancêtres de Catherine Maillard et Patrice Van Eersel, Le corps quantique de Deepak Chopra, Biologie des croyances du Dr Bruce Lipton ; Initiation d’Elysabeth Haich.

Si tu peux choisir une personne avec qui prendre le goûter ce sera qui et pourquoi ?

Oooh tellement de personne avec qui j’aimerais prendre le thé, pour discuter, refaire le monde, m’inspirer, me transformer… Sri Sivananda, Gandhi, Krishnamurti, Omraam Mikhaël Aïvanhov, Mère Theresa, Marie Madeleine, La Sainte Vierge (je lui demanderai si elle est vraiment vierge !), Jésus-Christ, Buddha pour ceux qui ne sont plus de ce monde, mais à qui nous pouvons quand même demander guidance et inspiration…

Et avec toi (Charlotte Saint Jean) quand tu veux pour planifier tes prochains séjours Pure Experience 2017 ! Namaste Yogi Sister Love