Books, Magazines & Médias

Mon Cahier de Yoga

Un cahier très pratique pour faire du yoga un art de vivre.

Unifier corps et mental, regagner sérénité et confiance et développer la yogique attitude !

Vous ne parvenez plus à gérer votre stress et vous cherchez une activité pour vous détendre profondément et vous apporter la sérénité ?  Vous souhaitez adopter un mode de vie plus sain ? Ce cahier interactif, ludique et richement illustré vous propose de découvrir tout l’univers du yoga adapté à la vie moderne et active. Et pour entrer dans une démarche globale de bien-être, adoptez l’ayurveda, la méthode de santé indienne associée au yoga. Épanouissez votre corps de l’intérieur en le nourrissant sainement !

CONCOURS DU MOIS!

Nous avons deux copies de ce super cahier de yoga à gagner ce mois de mars - envoyez nous une petite phrase qui fais un résumé de Yoga en Printemps pour vous avec si possible une photo - à la fin du mois on va poster les gagnants et on vous envoie votre copie

Au programme :
Pratiquer le yoga postural en douceur mais efficacement

Développer force, souplesse et stabilité corporelle

Cuisiner yogi pour entrer dans une démarche de bien-être corporel totale !

Harmoniser votre corps et votre mental pour vous sentir bien en vous-même

Maîtriser les techniques de méditation pour rester zen

Décrypter vos mécanismes mentaux pour savoir comment appliquer le yoga au quotidien dans ses relations ou sa vie professionnelle !

Un cahier complet et pétillant qui vous aide à faire du yoga un art de vivre !

L'AUTEUR

Géraldine Lethenet est professeur de yoga (formée en Hatha Yoga, Yin yoga et Yoga de l'énergie), spécialisée en ayurvéda et en massages.


Elle a écrit deux ouvrages pratiques grand public : Yoga, énergie et alimentation (réédité en 2012) et Le gingembre, racine de santé, publiés aux éditions Anagramme.
Illustrations : Isabelle Maroger et Sophie Ruffieux 

Découvrez plus sur Géraldine grâce à cet entretien YCM avec elle....

Ton amour pour le yoga a commencé quand pour toi?

Si le yoga est un chemin de questionnement sur soi et sur le lien de l’Homme avec le monde, alors mes premiers souvenirs de questionnements sur la conscience remontent à mes 8 ans, j’ai d’ailleurs commencé à tenir un journal de réflexions ´et d’impressions à ce moment-là. * Si le yoga est la tradition indienne en tant que telle, alors je l’ai découverte il y a une douzaine d’année et je me suis sentie « chez moi » dans les pratiques, qu’il s’agisse du yoga du corps, de l’étude des textes ou de la recherche de libération des carcans.

Tu pratiques aussi des méditations et postures liées au Chamanisme – c’est quoi exactement?

Le chamanisme pour moi est le fait d’être en lien avec l’invisible pour les yeux physiques, donc d’être à l’écoute de ses sens « subtils ». Je crois que nous naissons tous avec ces perceptions, et que d’une culture à l’autre, elles sont soutenues ou enfouies. Qui n’a jamais ressenti une émotion devant un paysage, compris une loi de la vie devant une fleur ou entendu le message d’un oiseau ou d’un arbre ? Pour moi il s’agit ni plus ni moins de « chamanisme ». Je ne suis par contre pas du tout porteuse de la « culture chamanique amérindienne », que je comprends néanmoins. J’aime faire des liens entre les rituels traditionnels et la recherche profonde commune à tous les humains. J’aime proposer à mes élèves de rentrer en contact avec les règnes ou les éléments pour la bonne et simple raison que cela demande au cerveau de se synchroniser sur la fréquence vibratoire de la pierre, l’animal, ou l’élément convoité, et ainsi cela travaille à la plasticité du cerveau. Cette dernière permet de créer des chemins neuronaux nécessaires à sortir des croyances et conditionnements qui font de nous des êtres aliénés et illusionnés! En cela, yoga, chamanisme ou thérapie globale sont des outils servant la même cause : la libération des illusions et la révélation de la beauté de l’être libre ! 

On t’appelle la Yogie Nomade car tu voyages beaucoup. On te voit souvent en « vagabondage », dans quel but à ton avis ?

Plusieurs choses me poussent au voyage depuis des années. La plus signifiante est la recherche d’un sentiment de liberté que je touche lorsque je suis « en vadrouille ». Il y a à la fois cette sensation de ne pouvoir être interceptée par rien ni personne, que je sois « nulle part » pour le monde et une inconnue pour ceux qui m’entourent et aussi très fort en moi, le fait de me retrouver dans des cultures différentes de la mienne, dans l’inconnu donc, m’a amené à me poser des questions sur la « normalité » et à aller chercher les réponses en moi. Maintenant ce « vagabondage » comme tu dis, est devenu un mode de vie, il me convient pour le moment car étant sans point fixe (j’ai beau et gros camion, un château de princesse ambulant comme on l’appelle), je réduis mes besoins et mon impact écologique, je suis en contact permanent avec la nature, les éléments, les cycles… Je me sens reliée. Il y a là, la part de sauvage en moi qui peut vivre pleinement, et sans grande théorie, je constate simplement que ca me file la pêche et la banane en toute saison !! Et pour les voyages que je fais et refais en « terres connues », comme l’Inde ou la Thaïlande à une époque, j’aime à me sentir reliée à des familles à travers le monde, j’aime me sentir « à la maison » à Dakar ou à Auroville, j’aime rencontrer des oiseaux migrateurs en quête de sens…

Qu’est-ce que tu fais pour rester ancrée au plus profond avec tous ces voyages et sans adresse fixe ?

Je dirais l’habitude et la pratique. Mais la pratique est un outil de connexion à ma source… A mes 5% de moi-même qui ne sont pas conditionnés ! A partir du moment où je m’autorise à écouter la petite voix à l’intérieur de moi et à lui obéir, que je regarde mon mental s’agiter de 1000 façons sans réagir, alors là, je vis des expériences de connexion merveilleuses desquelles j’apprends des tas de choses… Et ce sont ces enseignements qui me remplissent, me lestent, m’ancrent dans le présent… Ce que je crois être les moments ou je perds mon ancrage, sont les moments ou je me fais avoir par l’illusion de la Maya et que mon émotionnel s’emballe naïvement. … Mais, suis-je ancrée d’ailleurs ? J’ai une prof qui dit qu’on peut être ancré en terre mais aussi en ciel. Si nous sommes des êtres spirituels venus sur terre faire une expérience humaine, il est bon de se demander où on jette l’ancre et pourquoi, d’où vient notre inspiration, quel est l’être en nous qui nous rend conscient d’être vivant...

Quelle est ton inspiration principale actuellement ?

En ce moment je m’amuse a regarder ma vie et le monde en admettant que l’humain est conditionné à 95%. Je regarde quoi, comment et pourquoi la Maya nous manipule ainsi. Je cherche les chemins pour gagner 1% ou 2 ! Mes amis et mon homme sont des sources d’inspiration, le film « En quête de sens » que je viens de découvrir, le chapitre « l’art de la domestication » des 4 accords toltèques, la musique, la danse, les expériences de ma vie, la pluie, le vent, tes questions… Tout m’inspire… Je crois que c’est plus une qualité d’attention que des outils particuliers qui stimulent mes réflexions et mes prises de conscience. 

Les plus regardés

Trouvez

Mon Cahier de Yoga

Books, Magazines & Médias

Geraldine Lethenet vous guide en yoga tout simplement!

en savoir +

Yoga 365

Books, Magazines & Médias

Une année d'astuces yogiques

en savoir +