Inspirations & Motivations

Christine Janin - Une véritable bombe d'énergie qui rayonne et inspire

24 juillet 2017 12:04

_Photo Jean-Luc MEGE d2x7433jlm.jpg

Qui est Christine Janin

Christine Janin première femme française à grimper Everest, Fondatrice  de l'Association A Chacun Son Everest! très approprié en ce moment suite à tout ce qui s'est passé depuis peu à Népal.

Christine est une véritable bombe d'énergie qui rayonne et inspire tout autour d'elle et YogaChezMoi se sent très privilégié d'être associé avec elle et avec son association.

 Tu es créatrice d’A Chacun Son Everest ! – que représente pour toi cette association ?

A Chacun Son Everest ! est aujourd’hui ma plus belle ascension, ma plus jolie victoire, mon plus bel engagement, ma plus grande fierté. L’association m’a offert, un véritable chemin de vie. 

Les enfants malades m’ont comme prise par la main. A travers « leur Everest » à atteindre, un autre sommet s’est dessiné pour moi. Tellement plus beau, plus fort. Parce qu’humain et utile.

Et pourquoi créer une telle association ?

Je n’ai pas eu l’idée de créer une association. J’ai toujours fonctionné à l’intuition, au coup de cœur. Les choses se sont faites naturellement. C’était le moment. J’étais prête. Je n’ai rien choisi mais tout au long de ma vie, j’ai « osé » et suivi mon cœur . J’ai toujours eu besoin de vivre des aventures, différemment. En 1992, en rencontrant à l’hôpital les enfants qui se battaient contre la leucémie et le cancer, en leur racontant mes conquêtes de sommets, j’ai eu le sentiment que je pouvais enfin donner quelque chose d’utile, que mes exploits pouvaient avoir un sens. A Chacun son Everest ! est alors née spontanément…

Quel est l’objectif principal des stages proposés aux enfants et femmes qui viennent passer du temps avec vous ?

L’objectif, à travers ces séjours réparateurs, est d’offrir aux enfants atteints de cancer ou de leucémie et aux femmes en rémission d’un cancer du sein un accompagnement global, psychologie et physique. De les aider dans cette période difficile de « l’après-cancer » en leur permettant de reprendre confiance en eux, de se réconcilier avec leur corps, de partager leur vécu avec d’autres malades qui peuvent les comprendre . Retrouver une belle énergie de vie, pour se projeter à nouveau dans l’avenir.

Je présume que les enfants et femmes qui viennent passer du temps avec toi et ton équipe en stage te donnent beaucoup mais quels sont quelques points clés pour toi?

Les tous premiers mots de Nora en 1994 « Tu m’as aidée à retrouver mon chemin de guérison, ma joie de vivre et oublier ma maladie… » Ces 20 années ont été ponctuées, jour après jour, de conquêtes inédites, d’émotions fortes, d’exploits sportifs et humains qui restent pour moi inoubliables… Quand on donne, on reçoit tellement… Le chemin a été difficile. Il a fallu apprendre, comprendre, lâcher-prise… Ça a été aussi un beau chemin intérieur et une quête personnelle. On ne peut aider bien que si soi-même on est en paix. Mais je savais où je voulais aller ; 20 ans après je suis heureuse et fière du chemin accompli et de l’évolution de l’association ; où le sport et l’âme sont pris en compte dans les séjours.

Tu as grimpé l’Everest et d’ailleurs tu étais la première femme française à le faire – une telle expédition représente quoi pour toi ?

L’Everest a changé ma vie. L’Everest est à l’origine de cette magnifique aventure humaine qu’est A Chacun Son Everest ! Il est loin derrière moi mais tellement présent ! Du haut de ses 8848 mètres, il m’a tout permis, tout offert, mais il a fallu en redescendre. Le destin, qui m’avait appelée à son sommet, m’a guidée vers une voie d’une tout autre nature. Plus généreuse, plus solidaire, moins solitaire. L’Everest était un passage qui m’a permis de me trouver et d’ouvrir mon cœur… je suis allée chercher au sommet cet Amour.

Avec ce qui s’est passé récemment en Népal penses-tu retourner prochainement sur le territoire de Katmandu et ailleurs ?

Nous avons tous été touchés et terriblement choqués par le drame survenu au Népal. Ce séisme s’avère être sans doute le plus dévastateur et le plus meurtrier que le pays ait connu… Le Népal a toujours été très présent dans mon cœur, dans ma vie. Je suis en train de créer une association pour venir en aide aux Népalais qui ont tellement besoin de notre soutien…Bikram-Solidarité Népal. Nous avons accueilli pendant deux ans au sein de l’Association, Bikram, un jeune Népalais guide, qui venait de rentrer tout juste dans son pays en ce début d’année. Il est actuellement sur place, au chevet de victimes, démunies, sans toit, seules… la mousson arrive de plus… Nous allons bien sûr les aider… Je retournerai au Népal, dès que possible .(j’espère dans quelques jours ). leur apporter de l’aide urgente (tentes surtout et équipements) et ensuite cet automne. L’urgence actuelle étant de trouver des fonds pour que nous puissions, ensemble, sauver le maximum de vies…et les aider à se reconstruire… Mais c’est terrible…je suis très triste de ce qui leur arrive. Il ne faudra pas les oublier et vraiment inciter les gens a retourner le plus vite possible au Népal

Tu es une femme très sportive & dynamique et tu donnes beaucoup aux autres qu’est ce que tu fais pour te détendre ?

Je voyage, je « m’échappe », j’essaie de « décrocher » ! Et de prendre, enfin, un peu de temps pour moi !et bien sûr yoga et médiation …des cures ayurvédique en Inde ou Sri-lanka …

Est-ce que tu pratiques du yoga ?

Bien sûr… Le yoga, la méditation… depuis plusieurs années, ces pratiques font partie de mon nouvel équilibre de vie. Et m’ont beaucoup aidée à m’apaiser et me poser… J’ai fait beaucoup de asthangha au début... mais maintenant des problèmes de dos m’obligent, à m’adapter et à être plus douce avec moi-même… et à accepter !! J’étais heureuse de participer au festival de Yoga de val d’Isère. Jaime ces lieux de rencontres …et de partage.

A Chacun Son Everest ! a 20 ans, qu’espères-tu pour les prochains 20 années ?

J’espère être juste heureuse dans ma vie. J’espère toujours continuer à accompagner encore plus de femmes et d’ enfants. Mais encore différemment, plus en tant que médecin de l’âme ou du sens… et leur donner toujours beaucoup d’espoir et cette énergie de vie que je peux leur transmettre. Que le chemin se poursuive pour continuer à offrir cette guérison de l’âme et cet accompagnement tellement nécessaires qui transforme solitude, peurs, angoisses et douleurs en paix, joie, énergie et espoir… Et que, toujours, la magie reste intacte.

Tu es surement une héroïne et bien méritée pour certains mais qui sont tes héros et pourquoi?

Je ne me sens pas du tout comme une héroïne... J’ai eu un chemin différent qu’il fallait que je vive ; les enfants et les femmes sont tellement plus courageux... J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour des femmes comme d’Aung San Suu Kyi ou Ingrid Bettencourt qui ont mis en péril leur vie et leur liberté pour la défense de leur idéal…

Dans la dignité, elles sont allées jusqu’au bout de leur engagement, malgré les pressions, les atrocités et les difficultés rencontrées.

Tu voyages beaucoup alors quand tu voyages quelles sont les choses que tu amènes systématiquement avec toi ?

Des livres, de la musique. Mes baskets !

Quels seront tes mots de sagesse ou d’inspiration pour tous ceux qui cherchent à faire ou se faire du bien dans leur quotidien?

Bien sûr « vivre le moment présent « ! . Je pense par ailleurs que « EN-VIE » est un fabuleux message. Et que le bonheur peut être parfois tellement simple : un regard, un sourire, une main tendue… on le cherche parfois si loin alors qu’il est là, simplement.

J’aime aussi l’idée des 4 plaisirs minimum par jour !

Peux-tu donner quelques titres de livres qui ont inspirés ton chemin ?

La mort intime de Marie de Hennezel, un message fort de vie, qui m’a beaucoup appris pour accompagner les personnes en fin de vie… La mort fait partie de la vie… Le Plaisir de vivre de Anne Ancelin, des messages simples pour vivre bien et transformer la maladie. Le pouvoir du moment présent... Un livre que j’ai lu en faisant un trek au Népal et qui a illuminé mon voyage.

Si tu peux choisir une personne avec qui prendre le goûter ce sera qui et pourquoi ?

La personne qui sera dans mon cœur... ce sera le plus beau des goûters ! Mais je la cherche encore ☺ 

Pour découvrir l'Association A Chacun Son Everest



Sélection de Inspirations & Motivations
La Magie de Mai

Retrouvez votre corps - Prenez soin de vous

Gabrielle Alya

Une chanteuse d'étoile

Carrière d'une yogini nomade

Quand l'appel est fort de partir mais le chemin finalement devient riche d'expérience

Isabelle Jan

Une vie d'écologie interne

D'Autres Catégories De Style De Vie